Green Book : Sur les routes du Sud

Green book : Sur les Routes du Sud - meilleur film de 2019

Dans ma to-do-list de ce mois de février, j’avais noté qu’il fallait impérativement que j’aille voir le film Green Book : sur les routes du Sud de Peter Farrely, qui se lance pour la première fois sans son frère et dans un tout nouveau genre pour lui. Pour une fois, j’ai exécuté ce que j’avais planifié et je ne regrette absolument pas, ce film est un petit bijou !

Meilleur film 2019

Sorti le 23 janvier 2019, en France, le film a tout de suite eu un franc succès. Nominé dans de nombreuses catégories aux Oscars 2019, ce film a remporté l’Oscar du Meilleur Film 2019, du Meilleur Acteur secondaire et du Meilleur Scénario original lors de la 91e cérémonie dimanche soir. Il avait d’ores et déjà conquis le public lors du Festival international du film de Toronto de 2018 en obtenant le prix du public ainsi quelques récompenses aux BAFA et aux Golden Globes en 2019.

La synopsis de Green Book : sur les routes du Sud

En 1962, un New-Yorkais d’origine italienne surnommé Tony Lipjoué par le talentueux Viggo Mortensen, se retrouve sans emploi après que le cabaret pour lequel il travaille en tant que videur ferme ses portes de façon temporaire. Grâce à ses multiples relations, il devient le chauffeur et le protecteur de Dr Don Shirley, célèbre pianiste noir – joué par Mahershala Ali. Il a pour mission de l’accompagner – lui et son orchestre lors d’une tournée de 8 semaines dans le sud « profond » des États-Unis, où les lois ségrégationnistes de Jim Crow sont encore appliquées.

Viggo Mortensen & Mahershala Ali : un duo touchant et sympathique

À travers un road movie dans l’Amérique raciste des années 60, le spectateur assiste à une amitié naissante entre deux personnages que tout opposent : Tony Lip, un père de famille italo-américain qui a la « tchatche » et qui se fout des usages et le Dr Don Shirley, un célèbre pianiste noir cultivé, taciturne, incroyablement élégant et jouant du jazz bien que préférant le classique et plus particulièrement Chopin. Malgré leurs différences, les deux hommes finissent par surmonter leurs préjugés et se lier d’amitié, avec en toile de fond le racisme, l’homophobie et les classes sociales.

Green Book : Sur les routes du Sud nous donne une belle leçon de tolérance. Le premier solo de Peter Farrely est un film « Feel Good » ! Vous sortirez du cinéma avec la banane. Dès les premières minutes, l’univers ainsi que les personnages vous touchent, d’autant plus que le scénario est tirée d’une histoire vraie. Vous allez rire, pleurer et surtout passer un très bon moment avec ce duo en or. Un film qui mêle parfaitement la comédie et le drame avec les codes du « buddy movie« .

Mon conseil : courez-y avec des amis, votre amoureux(se) ou en famille et partagez-moi votre avis en commentaire !

Green Book : Sur les routes du Sud de Peter Farrely- Oscar du Meilleur film 2019
0

You may also like

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.