J’ai testé 2# : Un atelier pour apprendre le tour de potier

Une tasse réalisée à l'atelier de poterie avec Wecandoo

J’ai testé un atelier Wecandoo pour apprendre le tour de potier et pour fabriquer mes propres objets en céramique !

♫  Righteous Brothers “Unchained Melody”

Le concept des ateliers DIY de Wecandoo

Nous sommes dans une société, où ne sait plus trop quoi faire de ses dix doigts. Mais depuis quelques années, l’émergence du « Do It Yourself » – DIY (« faire soi-même« ) a fait son apparition. De plus en plus de personnes veulent apprendre d’eux-mêmes et découvrir des savoir-faire. Et j’en fais partie.

Wecandoo le sait aussi. Ce super concept Made in France a voulu partager l’artisanat à tous les français curieux d’essayer, d’en acheter et peut-être d’y trouver leur vocation. En 2019, Wecandoo propose plus de 200 ateliers, en collaboration avec plus de 150 artisans et enfin dans 5 villes françaises (Paris, Nantes, Lyon, Bordeaux et Lille).

L’idée est de faire rayonner et vivre l’Artisanat à travers des ateliers de quelques heures dans lesquels les artisans nous partagent leur savoir-faire et nous en apprennent les rudiments. Vous pouvez apprendre à faire votre propre mozzarella artisanale, votre sac à main, le métier de boulanger, un ukulélé ou encore un meuble. Bref, un large choix d’ateliers tout aussi intéressants les uns que les autres.

De plus, les ateliers sont accessibles d’un point de vue financier et compte tenu de leur qualité, vous pouvez trouver des ateliers à partir de 39€. Wecandoo est donc une très bonne idée de cadeau à offrir à ses proches ou à soi-même…

Les couleurs possibles pour l'étape de la décoration de nos objets

Pourquoi essayer la poterie ?

Si je vous dis « poterie » ? Il y a de fortes chances que la première image à laquelle vous pensiez, c’est la célèbre scène du film Ghost avec Demi Moore et Patrick Swayze. Du moins, moi c’est ce à quoi j’ai pensé grâce à mes fabuleuses références cinématographiques.

Ghost à part, j’avais envie depuis longtemps d’essayer la poterie. L’idée de voir peu à peu quelque chose se créer au travers de ses mains me fascinait. N’ayant pas de grands talents manuels, je n’avais pas jamais passé le pas à m’inscrire à un cours ou un atelier.

Alors que je cherchais un cadeau de Noël pour un membre de ma famille, je suis tombée sur le site Wecandoo. Au lieu d’acheter pour une personne de mon entourage, j’ai fini par craquer et m’offrir un atelier de tour de potier avec l’artisan céramiste Margot, à Nantes, pour 50€. Il y avait deux places par atelier, j’ai donc proposé à une amie intéressée par la céramique de m’accompagner.

L’atelier de tour de potier avec l’artisan céramiste Margot

La motte de terre sur la girelle du tour de potier

Le lundi 8 avril, rendez-vous à 10h pour apprendre à manier le tour de potier pendant 3h, au 67, un atelier de créateurs, à Nantes. C’est un bâtiment situé près de la Beaujoire où des artistes, créateurs et artisans d’art s’y ont installé leurs ateliers. Margot Coville, céramiste, en fait partie. Elles nous a accueillie mon amie et moi, avec du thé, servi dans des tasses « faites maison« .

Dans un premier temps, Margot nous a expliqué et montré pas à pas les étapes de la poterie. Sur le coup, cela nous a paru simple car Margot maîtrise tous les gestes à la perfection. C’est une seconde langue pour elle. Après la démonstration, vient notre tour…

  • Autant vous dire, que dès la première étape qui consiste à modeler notre boule de terre, les choses se sont compliquées. En effet, il ne faut pas négliger cette première étape, elle est très importante et si elle n’est pas bien exécutée, cela se verra à la cuisson. Il faut chasser toutes les bulles d’air de notre boule de terre grâce à la technique dite « tête de bélier« . C’est la forme que doit prendre notre pâte en la malaxant.
  • Enfin, après le modelage de la pâte, nous devons former un gros boudin que nous jetons sur le tour de potier, tout en le centrant. Nous avons réussi cette étape sans faille. Notre motte de terre bien fixée à la girelle, nous commençons l’étape du tournage. Nous humidifions nos mains et nous pressons notre pâte pour qu’elles puissent monter et descendre. Cette partie est de loin la plus drôle parce que la pâte prend une forme phallique. Cela n’aide pas à la concentration. D’autant que mon amie Marine excellait dans ce domaine.
  • Après avoir répété au moins trois fois le geste précédent, il faut aplatir notre pâte et la percer au centre, tout en la montant et en élargissant le trou. Puis pour éviter d’avoir une tasse avec deux centimètres d’épaisseur, il faut affiner la paroi de notre objet en pinçant à l’aide de notre index et de notre pouce.
  • Enfin, vient la dernière et la plus difficile étape du tournage, elle demande toute notre attention. Il est facile de se louper et de gâcher tout le travail réalisé. La pâte est fatiguée mais prête à prendre la forme de notre objet final. À cette étape-là, j’ai écrasé ma troisième pièce. J’ai eu un geste brusque et j’ai du lui dire adieu.
Une tasse réalisée lors de l'atelier de poterie avec Wecandoo

Au bout des trois heures, nous avions toutes les deux réussi à réaliser deux objets chacune. Margot nous a ensuite présenté rapidement le tournassage, l’étape qui vient après le tournage. Nous avons pu essayé sur des objets autres que les nôtres, puisqu’il fallait qu’ils soient secs. Cela permet d’enlever l’excédent de terre et lisser les aspérités de l’objet.

De nombreuses étapes viennent donc après le tournage : le tournassage, la décoration et la finition. Elles prennent plusieurs jours, voire semaines. Quant à notre atelier, celui-ci ne durait que 3 heures et avait pour objectif de nous apprendre une des étapes de la poterie. Nous avons passé un très bon moment avec Margot et cela nous a donné goût d’en refaire. La petite cerise sur le gâteau était de pouvoir repartir un mois après avec nos objets, une fois toutes les étapes réalisées. Margot nous a laissé choisir les couleurs de nos pièces et c’était une belle surprise de découvrir l’objet finalisé par les soins d’une experte.

Les deux tasses réalisées lors de l'atelier de poterie sont utilisées pour le thé et le sucre
2

You may also like

2 Comments

  • Violette

    L’art de la poterie est quelque chose qui me plait depuis toujours et j’aimerais bien avoir l’occasion d’assister à un atelier de ce genre un jour. C’est dommage que je ne tombe sur ce billet que maintenant.

    2 juillet 2019 at 6:10 Reply
    • cœur à moteur

      Il n’est jamais trop tard pour essayer. Avec Wecandoo, tu peux faire ce genre d’atelier à Paris, Nantes, Lyon, Bordeaux et Lille 😉

      4 juillet 2019 at 5:25 Reply

    Leave a Reply