Week-end entre copines à Saint-Malo

Avec mes deux copines Eva & Marine, nous avions besoin d’une bonne bouffée d’air frais et iodé le temps d’un week-end. Saint-Malo était la destination idéale pour échapper à notre train-train quotidien. La chance était avec nous puisque nous avions choisi les dates les plus ensoleillées du mois de mars.

♫  Bobby Darin “Beyond of the sea” 

Notre logement à Saint-Malo et son histoire

Nous cherchions à nous retrouver entre filles au bord de la mer. Angers n’étant pas loin de la Bretagne, nous hésitions entre Vannes et Saint-Malo. Notre choix s’est porté sur Saint-Malo car nous avions trouvé une petite pépite sur Airbnb, située au coeur des remparts. Cet appartement intramuros nous a séduit par sa localisation idéale à seulement 100m de la mer, son charme et son prix correct – seulement 44€ chacune pour deux nuits. Nous étions loin de savoir que ce logement allait également nous raconter une histoire.

Situé rue Thévenard, l’immeuble est un des rares à avoir survécu après la Seconde Guerre Mondiale. 80% des bâtiments ont été détruits par les troupes américaines qui ont bombardé intensément la ville, en août 1944. À l’époque, c’était la rue des prostituées.

Notre Airbnb à Saint-Malo

Pour accéder au troisième étage de l’appartement, nous devions emprunter un escalier de 250 ans, datant de la révolution française. Auparavant, cet immeuble était une grande maison dans laquelle habitaient des ouvriers marins. Ils ont fabriqué eux-mêmes l’escalier avec du bois de bateau. La rampe est un mât de bateau et la corde du cordage marin. À chaque étage, un lavabo était mis à leur disposition pour s’y laver les mains.

Nous avions l’impression d’être des alpinistes grimpant en haut d’une montagne. L’escalier est un peu exigu et très raide mais lorsque nous sommes arrivées à l’étage de l’appartement, nous nous sommes tout de suite senties bien dans ce petit nid douillet.

L’appartement est composé d’une chambre séparée en deux par une cloison avec des lames de bois laissant passer la lumière. Cela permet d’avoir deux coins nuits, d’un côté, un lit deux places et de l’autre, un canapé convertible. Il y a également une salle-manger cuisine bien équipée avec une grande table ainsi qu’une salle d’eau tout en bois avec une douche aussi exiguë que l’escalier. J’ai vraiment eu un coup de coeur pour ce charmant logement. Je pense pouvoir dire qu’il sera désormais mon pied à terre malouin.

La chambre de notre Airbnb à Saint-Malo

Un appartement intramuros idéal, rue Thévenard, 35400 Saint-Malo

En route pour Saint-Malo

Départ à 18h45 au pied du Château d’Angers. Nous avons pris toutes les trois un covoiturage avec Julien, notre chauffeur à l’aller comme au retour. Nous étions si excitées de partir en escapade que nous n’avons pas arrêté de discuter et de rigoler pendant 2h15.

Durant le trajet, nous avons également tenté de trouver un restaurant intra-muros, pas trop loin de logement, qui accepte de nous recevoir à 21h30, à notre arrivée à Saint-Malo. Après deux essais qui aboutissent à une réponse négative, nous avons fini par avoir un grand oui du restaurant Le Passenger. Leur menu est une vraie invitation au voyage avec des viandes et des poissons marinés aux différentes épices du monde et à cuire soi-même sur des pierres de lave.

Dans un premier temps, nous avons déposé nos bagages à notre logement après une balade dans la ville pour chercher les clés de l’appartement. Puis, nous avons filé au restaurant. L’accueil chaleureux du Passenger a donné le ton de notre week-end à Saint-Malo.

Un dîner exotique au Passenger

Pour fêter notre petite escapade entre copines, nous avons trinqué avec un délicieux planteur vanillé. En raison de notre arrivée tardive, le restaurant ne proposait plus de poisson, nous sommes reportées sur la viande : boeuf, porc, canard… Vous y trouverez forcément votre bonheur. Une assiette de légumes accompagne votre viande ou votre poisson. Elle est composée de pommes de terre, patates douce, champignons, salade et d’une petite sauce blanche. Y’a plus qu’à s’amuser à faire son cuisinier tout en dégustant un délicieux vin rouge libanais.

Pour terminer ce repas avec une touche sucrée, nous nous sommes laissées tenter par Belle-Île, un dessert étonnant et excellent : glace au yaourt, coulis de passion (mangue pour moi), limonade et spéculos. Seul point négatif : la note était assez salé mais le voyage était au rendez-vous. Nos ventres bien remplis, nous sommes écroulées de fatigue sur nos lits et avons dormi comme des petits loirs.

Le Passenger, 4 Rue de la Harpe, 35400 Saint-Malo

Découverte de Saint-Malo intramuros

Les rues de Saint-Malo

Après un réveil tout en douceur, nous sommes sorties découvrir la jolie ville de Saint-Malo, munis de nos appareils photo. Tout en flânant dans les rues de la ville corsaire, nous lisions à voix haute leurs drôles de noms : rue du Gras Mollet, rue de la Pie qui boit, rue de la Corne du Cerf etc. Celle que nous avons préféré, c’est la célèbre rue du Chat qui Danse. Derrière ce nom se cache une histoire qui rend hommage à un chat.

En 1693, les Anglais, jaloux comme des poux du succès des corsaires malouins, décident de lancer un bateau rempli d’explosifs contre les remparts de Saint-Malo. Échec, le bateau explose trop loin de la ville. La seule victime de ce fiasco : un chat. La légende dit qu’il aurait dansé avant de mourir.

En allant à Saint-Malo, nous y étions venues pour voir la mer. À seulement quelques minutes de notre logement, nous avons pu prendre un grand bol d’air iodé. Respirer et admirer. Deux verbes que nous avons pratiquer tout au long du week-end. Tout en longeant les remparts, nous avons observé les bateaux et le soleil qui scintillait sur l’eau bleue turquoise.

Shopping à Saint-Malo

Notre estomac commençait à grogner, nous nous étions levées tard et n’avions qu’avaler un thé pour le petit-déjeuner. En cherchant un restaurant pour déjeuner, nous sommes tombées sur une jolie boutique malouine : La Datcha.

Ce lieu à la décoration épurée et branchée propose une sélection de produits gourmands, de papeterie, d’objets déco, des bijoux… Raffinés, originaux, artisanaux, tous les produits sont à tomber et font de jolis cadeaux à offrir à son entourage ou à soi-même. Un vrai coup de coeur !

Amoureuse inconditionnelle de la papeterie, je ne savais plus où donner de la tête, j’ai fini par emporter avec moi deux jolies cartes postales. Les filles ont pris un thé et un café pour calmer leur estomac.

La Datcha, 4 rue d’Estrées, 35400 Saint-Malo

Où déjeuner à Saint-Malo ?

Avant de partir, nous avons demandé une bonne adresse locale pour déjeuner, Laurence, une des gérantes de La Datcha, nous a conseillé la Crêperie Grain Noir. Malheureusement, lorsque nous y sommes arrivées, elle était fermée pour congés. Cela sera pour une prochaine fois !

Nous avons continué notre recherche de restaurant et nous sommes tombées devant la Maison du Sarrasin. La vendeuse Frédérique nous a abordé et nous a conseillé la meilleure adresse pour déjeuner à Saint-Malo : le B’Ar à thé. Situé sur la Place du Marché aux légumes, ce restaurant – salon de thé tenu par Aline, propose un menu gourmand cuisiné avec des produits frais et colorés.

De plus, l’accueil était plus que chaleureux, la maîtresse de maison Aline, était aux petits oignons avec nous. Le repas a débuté avec trois bouchées aux champignons que nous avons accompagné d’un verre de vin blanc pour Eva & moi et une bière ambrée Chat-Malo pour Marine. Affamées, nous leur avons fait un sort en moins d’une minute.

Pour le plat de résistance, nous voulions manger du poisson puisque nous étions au bord de la mer. Nous avons donc pris toutes les trois : le lieu jaune, accompagné de son riz pilaf, de ses asperges, de son navet et de son radis noir. Le poisson était nacré, cuit à la perfection, le tout fondait en bouche. Divin ! Afin de prolonger le plaisir de nos papilles, nous nous sommées toutes les trois mises d’accord sur le choix du dessert : une tarte façon Palet Breton avec son caramel beurre salé et ses noisettes torréfiées. Juste pour cette adresse, je reviendrais Encore et encore à Saint-Malo.

B’Art à thé, 3 Place du Marché aux Légumes, 35400 Saint-Malo

Digestion & plage

Après ce repas succulent, la digestion était inévitable. Nous sommes donc allées faire un tour sur la plage. J’ai tout de suite enlevé mes chaussures pour apprécier le sable chaud sous les pieds. Quant à Eva & Marine, elles sont parties en quête des plus beaux coquillages. Nous redevenions peu à peu des enfants. Petite sieste, collection de coquillages, lecture, nous vaguions à nos occupations tout en lézardant au soleil.

Où boire un verre à Saint-Malo ?

Après notre digestion terminée, nous nous sommes mises en marche vers le plus beau point de vue, à Saint-Malo. En longeant la plage vers ce spot, nous avons pu apprécier le spectacle que nous offraient la mer et ses vagues, les brises-lames, les touristes et les habitants heureux du retour du soleil, les cerfs-volants, les pirouettes des mouettes…

Le meilleur endroit pour admirer la mer et la ville de Saint-Malo tout en buvant un verre est la Terrasse panoramique de l’Hôtel des Ambassadeurs. Depuis le rooftop de l’hôtel, nous avons pu admirer un panorama magique de Saint-Malo et surtout le coucher de soleil sur la mer. Au fur et à mesure de la soirée, la température a commencé à chuter. Heureusement, l’hôtel proposait des petits plaids pour nous réchauffer. Avec le spritz en prime, nous étions au paradis.

La Terrasse panoramique de l’Hôtel des Ambassadeurs, 11 Chaussée du Sillon, 35400 Saint-Malo

Autre adresse testée et incontournable pour boire un verre à Saint-Malo se trouve en intra-muros : La Fabrique. Conseillé par la serveuse de Crêperie Margaux, ce bar à cocktails est moderne, à l’ambiance feutrée. Les barmans sont habillés d’un tablier en cuir style barbier. La Fabrique est une adresse idéale pour une sortie entre amis, à Saint-Malo. Plusieurs petits plus à retenir de ce bar : se disputer pour s’asseoir sur les fauteuils en bois balançoire, les cocktails sont préparées à partir de fruits frais et la paille est une pâte crue.

La Fabrique, 7 Rue de Chartres, 35400 Saint-Malo

Déguster une crêpe à Saint-Malo

Il était inconcevable pour nous de partir de Saint-Malo sans avoir avalé une galette au blé noir et une crêpe bretonne. Comme la Crêperie Grain Noir était fermée, nous sommes allées dîner à la Crêperie Margaux qu’Eva avait déjà testée et approuvée. Nous avons ainsi pu engloutir des galettes généreuses aux associations et aux noms originaux (Jicé, Fanfan, Jeff, Pablo…) et des crêpes fondantes. Eva & moi en avons même pris deux. C’est dire à quel point, elles étaient bonnes. Enfin, c’est un crime de ne pas accompagner les galettes et les crêpes avec un bon cidre, nous avons donc respecté la tradition.

Crêperie Margaux, 3 Place du Marché aux Légumes, 35400 Saint-Malo

Après cette soirée crêpes et cocktails, nous sommes allées nous coucher dans notre joli appartement Airbnb, à Saint-Malo.

Bruncher à Saint-Malo

Notre dernier réveil à Saint-Malo fut difficile. Nous aurions bien voulu dormir un peu plus, surtout que nous étions passées en heure d’été pendant la nuit. Heureusement que nous avions une bonne raison de nous lever : un brunch avec une toute petite vue sur la mer !

Le Logis-Hôtel de la Porte Saint-Pierre est un établissement familial transmis de mère en fille depuis 1936. Chaque dimanche, l’hôtel propose un brunch. Pour un montant de 19€, nous avons eu accès à un buffet à volonté composé de jus de fruits, de café, de thé, de différents types de pains, de céréales, de salade de fruits, de cake à la pomme, de gaufres, d’huîtres, de rougail tomates, de saucisses, d’oeufs brouillés et j’en passe. Nous nous sommes faites plaisir avec ce buffet copieux et varié.

Le Logis-Hôtel de la Porte Saint-Pierre, 2 Place du Guet, 35400 Saint-Malo

L’heure du départ approchait, nous avons fait un dernier tour sur la plage avant de repartir à Angers. Ce week-end à Saint-Malo fut magique. Des fous rires, des bons plans, des petits plats délicieux, des rencontres, du soleil, de l’iode, voilà comment je pourrais résumer ce week-end entre copines. Y’à plus qu’à réitérer !

1

You may also like

1 Comment

  • Hayal

    La terrasse magnifique 😍 Merci pour l’article Emmy, je suis impressionnée par l’histoire de la maison et du chat qui danse 😍

    10 avril 2019 at 12:03 Reply
  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.